13. L’amour ne s’use-t-il pas avec le temps ?

« L’amour est plus fort que la mort, ses traits sont des traits de feu, une flamme de Dieu.  Les grandes eaux ne pourront éteindre l’amour… »

Poème d’amour dans la Bible : Ct 8, 6

Aiuta con un piccolo contributo
con PayPal Bancomat o Carta di credito:

13-questions-frBeaucoup de jeunes se posent la question : « Pourquoi rester ensemble quand on ne s’aime plus ? » Est-ce la bonne question. N’est-il pas possible plutôt de chercher comment faire pour que les épreuves de la vie n’éteignent pas la flamme de notre amour ?

SOSTIENI INIZIATIVE MISSIONARIE!
Con il tuo 5 per 1000 è semplice ed utilissimo.
Sul tuo 730, modello Unico, scrivi 97610280014

  • Il est vrai que poser d’emblée les gestes du couple — relations sexuelles, vie ensemble, etc. — a pour effet souvent d’empêcher l’approfondissement de l’amour, d’interrompre sa construction, de biaiser sa vérification.

Qui est l’autre, celui ou celle que j’aime ? Qui suis-je moi-même aujourd’hui, et quel don profond suis-je prêt à faire ? Se découvrir, se connaître avant de décider une alliance et de s’unir. L’amour, ce n’est pas seulement le feu follet du sentiment, pas seulement le flash d’un coup de foudre. L’amour, c’est un feu qui doit résister aux caprices des vents et aux tornades des orages.

Cet amour-là est possible : nous pouvons le décider et le réaliser. Comment ?

L’amour ne se réduit pas à l’impression que j’ai d’aimer ou de ne plus aimer. C’est cette décision réciproque qui fonde le lien d’amour.

  • Est-ce que l’amour ne s’use pas quand même ?

Il s’use, et il peut ne pas s’user. Cela dépend beaucoup de comment nous aimons et continuons à aimer. Il n’y a pas de fatalité. Un fils de divorcé n’est pas condamné à divorcer : il est, comme tout homme, une personne unique, capable d’aimer et d’être aimée. Il peut construire une relation, approfondir un amour, pardonner et être pardonné.

IL TUO 5 per mille VALE MOLTISSIMO
per gli ultimi, per chi e' sfruttato, per difendere la vita
sul tuo 730, modello Unico,
scrivi il codice fiscale degli Amici di Lazzaro: 97610280014

 
  • Comment l’amour peut-il ne pas s’user ?

• En le faisant grandir.
Aimer, ce n’est pas seulement avoir des relations physiques ou sourire quand on trouve l’autre aimable. Faire grandir l’amour, c’est aimer : vouloir le bien de l’autre, voir tout ce qu’il fait de bien et non pas additionner tout ce qu’il fait de mal. C’est chercher à faire plaisir à l’autre. Donner gratuitement…

  • Pour le faire grandir, brancher l’amour sur l’amour.
    Je ne fais pas toujours le bien que je voudrais faire. Et je fais le mal que je ne voudrais pas faire (cf. Rom, 7, 19). C’est le péché. Le mariage et l’amour, lors de la création par Dieu de l’homme et de la femme, ça marchait ensemble. Force est de constater que depuis, ça ne marche pas tout seul. Si l’on veut bien écouter les explications que Dieu nous propose, on comprend que ça ne marche pas à cause du péché originel (voir Q 31) c’est-à-dire notre tendance à faire le mal, à pécher. Et ça, ça use l’amour. Disputes, colères, manques d’attention à l’autre, égoïsmes, … Mais Dieu ne nous condamne pas à rester dans l’échec du péché originel. Il nous propose — tout en respectant notre liberté — de nous brancher à nouveau sur l’amour, de reconnaître nos fautes, et d’accepter d’être recréés tout neufs. De recevoir à nouveau cette flamme de Dieu qu’est l’amour.

• Le sacrement de mariage donne cette capacité de renouveler l’amour en puisant à l’amour (voir Q 15).