9. Le bonheur est-il possible avec un homme ou une femme qui n’est pas libre?

9-questions-frOn dit que l’amour ne se commande pas. Alors, si je suis attiré par quelqu’un qui n’est pas libre ? Est-ce que le bonheur n’est pas plus important que les règles sociales ?

  • Dans un pareil cas, il vaut mieux ne pas laisser l’attirance donner place à la passion. L’amour n’est pas une fatalité, quelque chose qui m’est imposé par un destin aveugle. Il y a un moment où je peux choisir. Le véritable amour, c’est celui dans lequel je peux dire un oui libre et joyeux à l’attirance de l’autre.
  • Celui ou celle qui est déjà marié et qui cherche à séduire un garçon ou une fille, croyez-vous qu’il peut réellement donner ce que promet l’amour ?
  • Ai-je le droit de faire exploser un mariage, une famille, et de me faire juge moi-même en me disant « qu’il était malheureux avec elle. » Au prix de quelles souffrances pour les enfants de l’autre vais-je construire ce nouveau couple, et quelle situation puis-je promettre aux enfants que je pourrai avoir ?
  • Il y aura toujours beaucoup de souffrances dans une relation amoureuse où la liberté a été piégée. Et beaucoup d’efforts souvent pour justifier aux yeux des autres — et de soi-même — une situation qui, dès le début, n’était pas juste.

Notre cœur profond, notre vie exigent plus qu’un bonheur où l’avenir est handicapé dès le départ.