48. Faut-il être chrétien pour être sauvé?

Image by John Hain from Pixabay

En relisant sans cesse l’Evangile, l’Eglise affirme que Dieu promet la vie éternelle auprès de lui dans la joie, a tout homme de bonne volonté (1). Et il arrive que l’on accueille réellement Jésus sans le connaître. Ce sont les paroles du Seigneur lui-même lorqu’il parle du jugement dernier : « Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume… Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger… J’étais étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu… En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mat 25, 31-45).

Donc tout homme droit qui essaie de faire le bien et qui ouvre son cœur à la misère des autres, c’est Jésus Fils de Dieu qu’il accueille, et il est sauvé.

Est-ce à dire alors qu’il est inutile de se faire baptiser ? Non bien sûr. Celui qui peut connaître l’Evangile et comprendre qui est Jésus ne doit rien négliger pour l’accueillir, croire et « se faire baptiser au nom du Père du Fils et de l’Esprit Saint » (Mat 28). Car « celui qui croira et sera baptisé sera sauvé. Celui qui ne croira pas sera condamné » (Mc 16, 16) Prendre l’Evangile au sérieux c’est donc accepter le baptême et son engagement à suivre le Christ.

L'articolo continua dopo questa richiesta di aiuto...
SOSTIENI GLI AMICI DI LAZZARO E QUESTO SITO.
Abbiamo davvero bisogno di te!
IBAN (BancoPosta intestato ad Amici di Lazzaro)
IT98P 07601 01000 0000 27608 157
PAYPAL Clicca qui (PayPal)
SATISPAY Clicca qui (Satispay)

Se faire baptiser, c’est accueillir la lumière de Dieu pour devenir enfant de Dieu. Jésus est « la lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde… Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l’ont accueilli, il a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu » (Jn 2, 9-12).

SOSTIENI QUESTO SITO. DONA ORA con PayPal, Bancomat o Carta di credito

   

Se faire baptiser, c’est recevoir le pardon de Dieu dans la mort pour nous de Jésus sur la croix. Pardon qui non seulement nous purifie, mais aussi nous donne “la grâce”, c’est-à-dire une force pour aimer et faire le bien.

Le baptême nous introduit dans la communauté de tous ceux qui ont choisi et choisiront le Christ : l’Eglise.


(1) Ainsi on ne risque pas d’être tout seul avec Dieu au ciel, mais de retrouver tous les hommes de bonne volonté, c’est ce qu’on appelle “la communion des saints”.

SOSTIENI INIZIATIVE MISSIONARIE!
Con il tuo 5 per 1000 è semplice ed utilissimo.
Sul tuo 730, modello Unico, scrivi 97610280014

angelo-scultura-statua-2820057/

46. Que choisir? Enterrement ou Incinération?

Le pape émérite Benoît XVI se prépare à rejoindre “la Maison” (lettre 2018)